Moment Présent

Cela fait déjà plusieurs jours que je n’ai pas écrit. J’en ai pourtant ressenti le besoin quotidiennement, sans pouvoir arriver à m’exprimer. Je dois apprivoiser le courage qui me fait raconter.

.

J’ai longtemps eu peur de demain, l’instabilité et l’insécurité sous toutes ses formes. J’ai essayé d’oublier hier, puisque je ne pouvais rien y changer. Mais j’ai surtout perdu le moment présent, celui qui me permet d’être émerveillée par les petits bonheurs au quotidien. Je ne compte plus les détours que je prenais pour arriver au moment présent. J’avais toujours mieux à faire, j’étais pressée d’arriver à demain et mon bagage d’hier devenait lourd à porter. C’est pourquoi je n’arrivais jamais à l’heure, trop tôt d’angoisse ou trop tard pour l’essentiel. Et je culpabilisais chaque fois, incapable d’arriver au bon moment, celui où je me sens bien.

Pourtant, je réalise à quel point je n’étais pas suffisamment à l’écoute de mes besoins, malgré toutes mes tentatives. J’ai eu envie d’un changement majeur pour mieux lâcher prise et revenir au moment présent. C’était un besoin grandissant de me recentrer, d’éliminer le négatif pour ajouter plus de sérénité et de gratitude. Un soir de janvier, je me suis installée pour méditer et pour réfléchir à mes priorités. J’ai passé la nuit à écrire, sur un grand miroir, tous mes objectifs et réflexions pour l’année 2017, sans censure. Ce fut une nuit forte en émotions, car plus j’écrivais, plus j’avais l’impression de revenir à la vie, peut-être même un peu trop. Une énergie positive m’habitait et me stimulait à chercher davantage ma définition du bonheur. Je suis devenue tellement motivée par mon projet de découverte intérieure que je n’éprouvais plus le besoin de manger ni de dormir.

J’ai souhaité changer de vie et comme par magie. J’ai eu un moment en retrait de ma vie. J’ai dû prendre une pause, j’ai pu réfléchir, réorganiser mes idées et démêler mes nombreuses notes. Cela m’a fait un réel bien-être, celui de lâcher prise et de se laisser aider. J’ai demandé de l’aide et je l’ai eue. J’ai pris ce dont j’avais besoin et j’ai laissé tomber le reste.

La réflexion m’a permis de comprendre que j’ai fait plusieurs choix incohérents avec mes émotions, incohérents avec mon bonheur. J’ai choisi de revenir à maintenant et d’accepter le moment présent. Décider de profiter du moment présent, c’est choisir d’être ici et maintenant, à l’écoute de soi. Cette quête correspond à ma définition du bonheur, ce qui me permet d’être en cohérence et en accord avec ce que je pense, ce que je dis, ce que je fais et ce que je ressens.

Choisir le moment présent n’est pas une simple tâche dans le monde d’aujourd’hui. Donc, j’ai établi deux listes de références. La première correspond aux signes de « overthinking pattern », ces réflexions toxiques qui nous font douter, suranalyser et regretter nos décisions. Cette liste me sert de référence pour éviter de succomber à ces réflexions néfastes. La seconde liste détaille les outils pour me ramener au moment présent. J’inclus le yoga, la méditation, un bon café, une marche au plein air et un souper en amoureux, bref toutes les petites actions qui me redonnent le sourire. Ces routines qui me permettent de me recentrer rapidement, de revenir à mon bonheur.

Finalement, revenir à maintenant et choisir d’accepter le moment présent, c’est aussi choisir la liste qui nous fait le plus de bien et surtout, prendre le temps d’en profiter. Je me demande, elle ressemble à quoi ta liste du bonheur? J’espère t’inciter à la partager, au cas où quelqu’un cherche le moment présent. Partager le bonheur, ça ne rend pas plus petit, mais infiniment plus gros.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s